Les Espaces verts de Francfort-sur-l’Oder
Francfort est une ville verte: si vous désirez vous promener dans tous ses parcs, il va falloir marcher longtemps! Mais essayez quand même, ça en vaut la peine.

 

 

Le parc Lenné

Ce parc est un des plus vieux de toute l’Allemagne et ce sont les habitants de Francfort qui eurent l’idée de le créer et de le financer. Il a été établi en 1845 dans l’ancien quartier emmuré de la ville, lorsque les murs n’étaient plus nécessaires au début du 19ème siècle. Peter Joseph Lenné, architecte paysagiste et jardinier, fut nommé pour le ...
 
... lire la suite

 

 

Le parc Lienau

Si vous traversez la rue du côté nord du parc Lenné vous entrerez dans le parc Lienau. Peter Joseph Lenné l’a crée aussi. Son nom vient du conseiller et marchant de vin Martin Lienau qui y possédait une serre jusqu’en 1945. A l’époque de la République Démocratique Allemande on y trouvait une scène en plein air.

 

 

Le Parc Gertraud

Le parc Gertraud, qui est situé entre l’église Gertraud et l’ancien hôpital St Spiritus - maintenant la Maison des Arts, la Haus der Künste, était anciennement le cimetière du quartier des Gruben. On peut aujourd’hui toujours voir les tombes du poète Ewald von Kleist (sa pierre tombale étant une donation des Francs Maçons dont il était membre), celle de ...
 
... lire la suite

 

 

Les pâturages (l’Anger)

Au Moyen Age les pâturages étaient un espace vert près de la ville qui servait à plusieurs choses : champ de tir de la guilde locale et chemin de parade du Régiment de Francfort. C’est en 1923 qu’il devient un jardin public à part entière. Le pré est divisé en trois parties : le jardin de roses au nord, un massif d’arbustes au sud et au milieu une pelouse avec un monument commémoratifs des soldats russes. Les pâturages sont bordés à l’est et à l’ouest de deux avenues de tilleuls.

 

 

La Ziegenwerder

Le nom de l’île située au milieu de l’Oder vient des chèvres des pêcheurs qui trouvaient de quoi les nourrir sur l’île. Aux 19ème et au 20ème siècles on y trouvait des bains publics en plein air et ce n’est qu’en 2003 qu’on en retira les vestiges lorsque l’île fut nommée Jardin d’Europe. La partie est de l’île qui est la plus basse fut plus ou moins laissée telle ...
 
... lire la suite

 

 

Le Parc Kleist

Le parc Kleist était anciennement un cimetière. C’est en 1920 qu’on dessina les plans pour le transformer en jardin public mais ce n’est qu’en 1950 que les travaux débutèrent. Au début des années 70 une voie rapide fut construite au milieu du parc ainsi que des gratte-ciels du côté de l’ancien cimetière. Certaines des vieilles tombes ont été ...
 
... lire la suite

 

 

Le Jardin Botanique

Le jardin botanique situé près de la Lienaustraße fut ouvert pour compenser la destruction du Parc Kleist. Au milieu on y trouve un petit étang, des parterres de fleurs, de arbres et des bancs.

 

 

 

Le bois

Depuis le début du 17ème siècle la zone boisée côté ouest de la ville appartient à Francfort. Les bois ont une superficie de plus de 700 hectares et sont un mélange de chênes, de hêtres, de tilleuls, de frênes et de conifères. C’est ici que l’on trouve des champignons ce qui fait du bois une des destinations favorites des habitants de la ville.

 

 

Les biches

A l’ouest du bois on trouve une réserve de biches appelée le Rosengarten. Elle ouvrit ses portes en 2000 et est localisée sur l’ancien champ de tir royal qui fut ensuite utilisé par l’armée russe à partir de 1912. A côté des sangliers vous trouverez des cochons chinois, des biches rousses, des cerfs, des mouflons, des chèvres des montagnes, des poneys sauvages, des lièvres et des pintades.